Le CAP fleuriste

Depuis l'aube des temps, la fleur est utilisée pour sa beauté et son odeur. Ornement par excellence, elle a toujours été une source d'inspiration pour les artistes. Pour ceux qui adorent les fleurs et rêvent de faire de cette passion un métier à part entière, un simple CAP peut vous ouvrir les portes d'une nouvelle carrière...



Tout sur le métier de fleuriste

Il est tout à fait normal d’aimer un travail ayant une relation avec les fleurs car elles accompagnent l’Homme au cours de toute son existence. Elles servent à témoigner un sentiment pour une reconnaissance, pour un décès, pour une maladie. La fleur sert également d’article de décoration dans les demeures et lors des fêtes et cérémonies. Elles sont appréciées pour la bonne odeur qu’elles projettent autour d’elles.

Les atouts nécessaires pour travailler dans le domaine des fleurs

D’abord, les métiers pouvant être adoptés sont : l’horticulteur, le fleuriste, le responsable de magasin, le décorateur en art floral, responsable du rayon des fleurs dans les supermarchés. Il est nécessaire d’avoir un sens de la créativité car il faut entreprendre la conception des bouquets de fleurs. Le gout est indispensable aussi pour attirer toutes les catégories de clients. Il convient également d’affirmer son propre style dans ses créations afin de se démarquer de tous les fleuristes du marché et garder l’authenticité de ses modèles. Le fleuriste doit apprendre tout au long de sa carrière les nouveaux modèles de fleurs recherchées par les clients. La fleur figure dans les disciplines de l’art. La passion et l’amour des fleurs doivent être ressentis. Le fleuriste doit rechercher des fleurs de qualité. Le fleuriste doit aimer les activités physiques car ce métier devient un sport dans les périodes de fête. La boutique doit être ouverte de bon matin et fermée très tard le soir.

Les matières étudiées pour préparer le CAP fleuriste

Le commerce est indispensable au fleuriste car c’est sur cette connaissance et ces techniques de vente que vont se dérouler les échanges. Le fleuriste prend ses matières premières qui sont évidement des fleurs chez l’horticulteur. Il se doit de bien comparer les prix afin de remporter plus d’économie pour les achats.  La botanique est une discipline indispensable pour le fleuriste à cause des connaissances en intégrale qu’elle offre sur les fleurs, leurs classifications ainsi que leurs familles. Tous les produits et matériels nécessaires à l’usage du fleuriste figurent parmi les connaissances indispensables. Les cours de dessins ne doivent pas être manqués. Par ailleurs, des notions de droits sont offertes aux étudiants ainsi que la communication. L’éducation physique et sportive est une discipline importante pour le métier de fleuriste.

La formation

Le niveau requis pour entreprendre la formation est le niveau de la troisieme car le diplôme élémentaire pour le travail de fleuriste est le CAP. Un CAP Fleuriste ouvre facilement les portes du métier tout en continuant à travailler. Le bac pro en horticulture avec la spécialité de production florale est le prochain diplôme à acquérir. Les cours comprennent des enseignements généraux et des enseignements techniques. La période de stage est importante pour le CAP. Durant deux années, un stage peut être entrepris chez un maitre d’apprentissage. C’est l’option la plus conseillée afin d’avoir un bon niveau et de trouver du travail facilement après la fin de ses études. Il existe également des cours par correspondance afin de postuler pour le diplôme de CAP Fleuriste.